Phosphates Piscine : Les Causes

phosphates dans la piscine, de la nourriture pour les algues

Les phosphates dans l’eau de la piscine accélèrent la croissance des algues dans le bassin.

Si le phosphate est naturellement présent dans la nature, son existence est inévitable dans votre piscine car il provient de différentes sources.
C’est pour cette raison, que toute eau de piscine contient toujours une certaine quantité de phosphates.
De toute évidence, le phosphate est un sujet méconnu par les propriétaires de piscine.
Sauf, quand son niveau élevé entraine des difficultés à contrôler les algues.

En effet, trop de phosphates altère fortement la qualité de votre eau.
Il en résulte une forte croissance d’algues car le phosphate est une excellente source de nourriture.
Il est donc préférable de maintenir un taux très faible dans votre piscine.
D’ailleurs, les phosphates restent un bon indicateur dans l’entretien de votre bassin.
Associés aux bons produits de traitement, leur présence peut être éliminer rapidement.

Lisez nos conseils d'experts pour comprendre son développement et stopper sa prolifération .

Les phosphates dans votre piscine : C’est quoi ?

Tout d’abord le phosphate est un composé chimique contenant du phosphore lié à quatre atomes d’oxygène sous forme d’ion.
Sa formule chimique est PO₄³⁻

En fait, le phosphore est indispensable à la plupart des organismes vivants.
Pour autant il ne se trouve que rarement sous sa forme brute.
En revanche, sous forme de phosphates, ils sont largement présents dans la nature, et jouent un rôle essentiel dans de nombreux processus biologiques.

En effet, le phosphore se retrouve dans les roches et les sols principalement sous forme de phosphate.
Aussi, on en détecte dans les végétaux, les animaux vivants ou en décomposition.
De même qu’on identifie des phosphates dans les engrais parce qu’ils collaborent à la photosynthèse.
Ils sont également utilisés dans la fabrication de détergents.
De plus on traite les eaux du robinet pour pouvoir être consommée sans danger. Toutefois, on retrouve dedans du phosphate.

En moins grande concentration (du microgramme au milligramme par litre), l’eau contient aussi des éléments nutritifs, ou nutriments, que sont l’azote (contenu dans l'ammoniac, les nitrites et les nitrates), le phosphore (contenu dans les phosphates) et la silice, mais aussi le fer et le manganèse. Source CNRS

Par conséquent, les phosphates rejetés dans l’environnement proviennent de sources assez variées comme les détergents, les produits cosmétiques et solaires, les feuilles mortes, la pelouse, les pollens…

Comment les phosphates se retrouvent ils dans votre piscine ?

Le phosphate est donc naturellement présent dans notre environnement.
On les retrouve ainsi couramment dans l'eau de votre piscine.

Quand l’eau de pluie ruisselle à travers votre jardin, elle déverse directement les phosphates dans votre bassin.
Leur concentration dans les eaux n’est pas alarmante tant que le taux reste très faible dans votre piscine.
Mais la plus importante source de concentration de phosphates provient principalement des baigneurs.
Lorsque vous nagez dans votre piscine, vous apportez des résidus de produits solaires, de shampoings ou de lessive contenant du phosphate.
La transpiration comme les urines entrainent une augmentation des phosphates.
Idéalement pour limiter son apport dans l'eau, il faudrait se rincer sous la douche et traverser un pédiluve avant de profiter d’une baignade.
Le phosphate est également introduit dans votre piscine par le remplissage avec l’eau du robinet.
Mais aussi quand le vent amène des impuretés dans le bassin.
De même l’utilisation de certains produits de traitement pour votre piscine sont à base de phosphate. 

Des niveaux élevés de phosphate fournissent des nutriments contribuant au développement d’algues.
Si vous constatez des taux très élevés de phosphates, les traitements avec chlore choc ou algicide seront inefficaces.

Pour éviter cela, il est important de contrôler régulièrement les niveaux de phosphates afin de maintenir votre eau de piscine saine et transparente.
Ainsi l’entretien avec un traitement adapté évitera tout développement dans la piscine.

Phosphates et Algues dans la piscine

Les phosphates favorisent la croissance des algues dans les piscines

Une fois dans l’eau, le phosphate se dissous et va s’accumuler si on ne fait rien.
Tout commence par exemple durant l’hivernage avec quelques feuilles non ramassées qui se décomposent et ainsi, deviennent une réserve de nutriments pour les algues.

Invisibles à l’œil nu dans la piscine, leur présence engendre des problèmes d’eau verte.
Aucun produit algicide n’en vient à bout pour les éliminer.
Seul un test anti-phosphate détermine le niveau de concentration dans l’eau.

Aussi le chlore est un désinfectant. Son travail est de gérer les problèmes liés à l’entretien. Il conserve ainsi la qualité de votre eau dans votre piscine.

Mais ni le désinfectant, ni un algicide ne peuvent détruire les phosphates.

Pourtant les algues se nourrissent de phosphate.
Dans ces conditions, le phosphate devrait être éliminer complètement.
On imagine que cette réserve de nourriture pour algues va bien finir par se tarir.
Mais en effectuant les tests, on se rend compte très vite que ce n'est pas si simple.

Alors pourquoi les phosphates sont-ils toujours présents dans l’eau de la piscine ?

On remarque que la plupart des rattrapages d’eau verte de piscine, se soldent très souvent par une surconsommation de produit d'entretien. 
Avec comme résultat un chlore libre à zéro.
En effet de nombreux contaminants demandent une grande consommation de chlore. 
Le chlore seul ne suffit pas à contrôler des niveaux de phosphates élevés.
En outre, si le taux de phosphates est supérieur à 200 ppb, les algues deviennent résistantes aux désinfectants, et cela conduit à leur prolifération.

Tout simplement, on rentre dans un cercle vicieux.
Si toutes les algues ne sont pas tuées en même temps, celles qui le sont produisent de l’engrais pour celles qui restent.
Le développement des algues est ainsi rattaché aux phosphates.

Comment contrôler le taux de phosphate de la piscine ?

Le taux de phosphates de votre piscine se calcule avec comme unité de mesure le ppb, c'est à dire en partie par milliard ou microgramme par litre.
Son niveau ne doit pas dépasser 100 ppb soit 10 g de phosphates pour 100 m³ d’eau. Néanmoins, on note une variation selon le type et l’utilisation de la piscine.

D'un avis général, les conseils à appliquer demandent de conserver un niveau très bas.
Mais il ne faut pas ignorer les autres facteurs comme le taux de pH, le désinfectant, la température de l’eau et la performance de la filtration pour un entretien optimum.
Il est donc important de surveiller l’équilibre de votre eau de piscine ou de SPA.

Suivez maintenant notre guide avec l'avis d'expert.

Étape N° 1 - Tester votre eau

Testez en premier l’eau de votre piscine. Prenez un échantillon du liquide à analyser dans un récipient.
Puis utilisez un kit de test de phosphate.
Les prix de ces tests restent raisonnables chez de nombreux fabricants comme Bayrol, HTH...

Attention les bandelettes fonctionnent par colorimétrie.
Ce qui signifie que vous n’avez qu’une tendance.
En cas de doute, demandez l’avis d’un professionnel qui dispose d’un photomètre.
De cette façon vous aurez une mesure précise.

Étape N° 2 - Filtrer votre eau

En second lieu, mettez la filtration en marche afin d’éliminer une partie des phosphates.

Étape N° 3 - Verser le produit de traitement, filtration en route

Ensuite, versez les produits d'entretien à base de carbonate de lanthane ou « Starver», terme anglais signifiant « affamer ».
Ce produit ( chez Bayrol ou autre) élimine le phosphate de l'eau Et ainsi supprime l’élément nutritif des algues.
C'est une solution curative conçue pour des niveaux élevés de phosphate.
Un litre détruit jusqu'à  6 ppm pour une piscine de 50 m3.

Puis adaptez le traitement selon le volume du bassin et le taux de phosphate.
Contrôlez les recommandations et les avis du fabricant.
Enfin, laissez agir avec la filtration en route. 

Étape N° 4 - Contrôler l’utilisation de certains produits de traitement

En limitant l’utilisation de produits comme certains détergents ou produits chimiques, vous réduisez l’introduction de nouvelles sources contenant du phosphate.

Étape N° 5 - Entretien et nettoyage du bassin

Enfin un entretien de la piscine et de ses équipements comme le nettoyage régulier des filtres facilitent l’élimination des impuretés ainsi que l’accumulation des phosphates dans votre eau de piscine.

Le phosphate déséquilibre la chimie de l’eau de la piscine

Il est primordial de contrôler le phosphate dans l’eau car il sert de nourriture aux algues.
Des indicateurs peuvent vous mettre en alerte sur leur présence dans une piscine.
Une eau verte et trouble après l’utilisation excessive de produit de traitement choc.
Une prolifération importante d'algues vertes
Une formation d’un biofilm qui rend glissant le fond et les parois de la piscine.

Il faut retenir principalement que le produit de traitement repousse provisoirement les algues.
Mais que d’aucune façon il ne peut détruire le phosphate au même titre que l'algicide est inefficace.

En effet, les problèmes d'algues sont étroitement liés à la quantité de phosphate présent dans les eaux.

En contrôlant régulièrement les eaux, vous pouvez prévenir de ces problèmes.
Un entretien régulier en retirant les feuilles, les insectes et autres débris limitera l'accumulation de phosphate. Ainsi que des doses préventives de produit anti phosphate, vous mettrons à l'abri de pollution future.

Une solution complémentaire


Une filtration basse consommation comme une pompe à vitesse variable offre une qualité d'eau exceptionnelle.
Son brassage en continu capture les contaminants et évite l'accumulation de phosphates au fond de la piscine.
Avec une consommation peu énergivore, elle fait baisser le prix des factures d'eau et d'électricité.
Un achat raisonné pour une piscine écoresponsable !
Demandez l'avis de nos experts sur ce produit !
Votre devis pour connaître le prix en remplissant en ligne le formulaire de contact.

Il est donc essentiel de détruire le phosphate avec les produits de traitement adaptés afin de maintenir une eau saine toute au long de la saison.

Continuez ainsi à profiter de baignade avec une eau de piscine transparente.

Bonnes Baignades !

Algues
Comment traiter une piscine avec une eau verte ?
Piscine : Algues roses
Les algues de piscine : Les causes.
Comment rattraper une eau verte après un traitement choc ?
Traitement de l'eau
Le pH élevé
Le TAC

Chien dans la piscine

PLUS DE CONSEILS ET ACTUALITÉS