L’hivernage d’une piscine : Toutes les réponses.

hivernage passif ou actif

L’hivernage d’une piscine permet de prendre soin de votre bassin.

Il peut se faire de 2 manières.
A première vue, vous avez le choix entre un hivernage passif ou un hivernage actif.
Mais attention cela ne concerne pas tout le monde !

Effectivement selon la région dans laquelle vous vivez, vous n’aurez pas le choix.
Si vous habitez dans une région à gelées, et que vous n’avez pas de circuit hors gel pour votre filtration, l’hivernage passif est primordial!

L'hivernage d'une piscine : Pourquoi est-il important d’hiverner sa piscine ?

Dès la fin de l’automne et pendant tout l’hiver, l’hivernage vous permet de protéger votre piscine.

Tout d’abord en empêchant l'apparition du calcaire, de la corrosion, de même que des bactéries ne s’installent dans votre piscine.
Mais également cela permet d’éviter de retrouver le liner, le système de filtration ainsi que les tuyaux endommagés par le gel ou la glace.

Préparer l’hivernage de la piscine, c’est gagner du temps et de l’argent à la saison prochaine.
Vous éviterez ainsi d’avoir de mauvaises surprises, souvent bien trop coûteuses qui auraient pu être facilement évitées avec un bon hivernage.

Quelle est la température minimale pour l'hivernage d’une piscine ?

A partir de 15°C, il est temps d’hiverner sa piscine car les micro-organismes ne peuvent plus se développer comme les algues.

Hivernage passif : C’est quoi ?

L’hivernage passif aussi appelé aussi hivernage total est un processus qui permet de mettre en sommeil son bassin pendant l’hiver.

Obligatoire pour toutes les piscines qui ne sont pas équipées d’un coffret hors gel dans les régions où les températures descendent en dessous des 0°.

Mais qu’est-ce qu’un hivernage passif ?

En fait on arrête de faire fonctionner complètement la piscine.
En premier lieu, on coupe le système de filtration, c’est-à-dire la pompe, le filtre, l’électrolyseur…
Ensuite, on procède à la vidange complète des canalisations, et on abaisse le niveau de l’eau sous les buses de refoulement.
Et pour terminer, on bâche la piscine.
Toutes ces opérations permettront que votre piscine passe l’hiver dans de bonnes conditions.

Mais pourquoi faut-il arrêter la piscine ?

La raison est très simple.
En effet dans les régions où l’hiver est rigoureux, l’eau gèle.
Elle risque de faire pression sur ce qui l’entoure.

Résultat, votre bassin peut s’endommager ainsi que les équipements et les canalisations.
L’hivernage passif permet de prolonger la durée de vie d’une piscine.

L’avantage d’un hivernage passif pour le propriétaire est de ne plus avoir à s’occuper de son bassin pendant la saison froide.

Quick Azur recommande l’hivernage passif pour les propriétaires de résidence secondaire avec piscine.

Hivernage passif, quels sont les inconvénients ?

Il est vrai que le processus est plus long et plus complexe qu’un hivernage actif.
La piscine est bâchée, on n’a plus le plaisir des yeux, le côté esthétique pour profiter de ce visuel.
Mais avant tout, vous avez sécurisé votre bassin.

La remise en route sera plus longue au printemps. Il faudra mettre plus de produits de traitement.
Mais vous êtes sûr d’avoir bien pris soin de votre piscine, et ainsi vous assurez sa longévité.

Hivernage actif : Pour qui ?

L’hivernage actif d’une piscine est une méthode d’entretien hivernal qui consiste à faire fonctionner la piscine tout l’hiver.
Simple et efficace, l’hivernage actif de la piscine permet une remise en service rapide au printemps suivant.
Mais ce choix d’hivernage demande une maintenance régulière du bassin.

En effet l’hivernage passif de la piscine demande de faire fonctionner la filtration au minimum 2h / jour, et aux heures les plus froides.
De cette façon, l’eau circulera toujours dans les tuyaux et évitera d’être pris par le gel.

Ce type d'hivernage est recommandé si votre eau n'est pas susceptible de geler en hiver, si les températures extérieures sont supérieures à 5°C en hiver.
L’hivernage actif est réservé aux zones dans lesquelles le climat reste doux.

Quick Azur conseille aux propriétaires de piscine souhaitant réaliser un hivernage actif d’équiper la piscine d’un coffret hors gel. Cela permet de faire démarrer la pompe de filtration dès que la température de l’eau avoisine les 0°C. En effet, la météo reste de nature imprévisible.

L’hivernage d’une piscine, le traitement choc est-il nécessaire ?

Oui, cette étape est obligatoire même si votre eau n’est ni verte, ni trouble.
Il est essentiel d'effectuer un traitement de choc afin que toutes les impuretés dans l'eau soient complètement éliminées.

Quick Azur préconise pour plus d’efficacité de mesurer le taux de pH et de le rectifiez si besoin. Pour rappel un bon taux se situe entre 7,2 et 7,4.

A quoi sert un produit d’hivernage ?

Tout d’abord, les produits d'hivernage agissent comme un bactéricide.
De cette façon, ils empêchent l'apparition d'algues, de bactéries et de champignons dans l'eau de la piscine.
De même qu’ils évitent l'apparition de tartre sur les parois de la piscine.

Le produit d'hivernage a un effet de longue durée et, il stabilise l'eau tout au long de l'hiver
Ainsi la remise en route de la piscine au printemps sera grandement faciliter.

L’hivernage d’une piscine : Avec quels produits ?

Les produits les plus couramment utilisés et les plus efficaces dans le processus d'hivernage sont le chlore choc, un hivernateur avec anti calcaire et séquestrant métaux.

Un produit nettoyant pour la ligne d’eau et pour le filtre à sable ou à cartouche.

L’hivernage d’une piscine, combien de temps faut-il ? Est-il préférable d'engager un technicien ?

Grâce à un bon hivernage, votre piscine est bien protégée.

Mais cela demande un peu de votre temps. Il faudra bien respecter toutes les étapes pour bien hiverner.
C’est la garantie d’une longévité pour votre bassin.

Quick Azur vous propose des contrats d’entretien pour vous aider dans cette tâche.
De cette façon, votre piscine sera toujours prête et impeccable, vous donnant plus de temps libre pour votre famille et vos activités quotidiennes.

Pour conclure sur l’hivernage d’une piscine, le choix de la méthode reste un point de vue assez personnel.

Si certains préfèreront opter pour un hivernage passif, plus contraignant, mais ne prendront aucun risque d’endommagement des équipements.
D’autres préfèreront la simplicité de l’esthétisme de l’hivernage actif mais devront toujours garder un œil sur leur bassin.

Bon hivernage et vive le retour du printemps !

PLUS DE CONSEILS ET ACTUALITÉS