Algues Moutarde de Piscine

algue moutarde et sable du Sahara

Les algues moutarde sont souvent une source d'angoisse pour les propriétaires de piscine car elles restent difficiles à éliminer.
En effet, l'algue moutarde est très volatile et se propage facilement.

La présence d’algues Moutarde dans la piscine, connue également sous le nom d’algues jaunes est notamment observée sur la côte méditerranéenne.
Cependant les vents et les pluies répandent cette algue dans bien d’autres endroits.
Désormais, toute la France est concernée par ce phénomène

Tout d'abord, il faut savoir que cette algue est bien moins fréquente que l’algue verte.
Mais attention l’algue Moutarde est persistante, et surtout très difficile à éradiquer.
Elle se concentre généralement dans les zones où l’eau circule moins bien.
Ainsi on la retrouve cachée dans les angles ou autour des marches du bassin.
Il est important de mettre en place un traitement contre les algues Moutarde le plus tôt possible, car elles peuvent vite devenir un véritable enfer pour les propriétaires de piscine.

Par ailleurs, l’algue Moutarde se différencie des autres algues par son aspect et par sa couleur jaune voire ocre.
Néanmoins, cette algue jaune peut passer inaperçue car à première vue, les signaux d’alertes ne sont pas assez frappants pour les propriétaires de piscine.
En effet, l’algue Moutarde prolifère tranquillement cachée dans un recoin du bassin sans rendre l’eau trouble.
Au tout début, on se demande si on n’aurait pas un peu de sable ou de pollen dans la piscine.

Cette algue dorée au nom scientifique de Pleurochloris pyrenoidosa colonise aisément nos piscines grâce à sa grande résistance au chlore.

Algues Moutarde et Sable du Sahara.

A chaque printemps, le vent du Sahara souffle son sable un peu partout dans le monde.
Si certains éléments de la poussière du Sahara sont précieux pour la planète, ils le sont beaucoup moins pour nos piscines.
Ainsi les vents chauds du Sahara transportent naturellement des germes avec les grains de sable et les disséminent avec la pluie.
Ce sable est facilement reconnaissable dans le ciel par sa couleur jaune orangé.
Le dépôt est très visible sur les voitures, sur le dallage de la terrasse, ou même encore en montagne sur la neige.
C’est pour cette raison que l’algue Moutarde a une apparence très fine car elle ressemble à de la poussière jaune.

Comment identifier les algues Moutarde ?

Tout d'abord, l’algue Moutarde tire son nom de sa couleur jaune moutarde presque ocre.
Aussi les algues jaunes ne sont pas toujours faciles à repérer surtout si l’eau est en mouvement avec la filtration en route ou la présence de baigneurs.
A tel point qu’il faudra attendre que l’eau soit immobile pour que les dépôts de cette algue se répande au fond de l’eau.
De la même façon que cette algue préfère les endroits ombragés, comme les petits recoins pour se développer en cachette.
Par ailleurs l’algue jaune peut se mettre en pause pendant l'hivernage, et ressurgir aux beaux jours.
Elle se répand même à l’extérieur du bassin.
A vrai dire, elle s’accroche aux parois, aux maillots de bains, aux jouets et à tous les équipements de la piscine

Ces algues ont l’apparence d’une poussière de couleur « moutarde » très fine.
Aussi elles se confondent souvent avec de la saleté ou du pollen.
D’autre part cette algue est très volatile car dès le moindre mouvement de l’eau, elle se déplace puis viendra se déposer à nouveau au fond du bassin.
C’est pour cette raison qu’elle ne se retire pas facilement, car elle est bien trop fine pour l’aspirateur et les filtres.
Le nettoyage est peine perdue si vous n'avez pas les bons produits de traitement.
D’ailleurs elle se présente sous forme de poudre avec un aspect granuleux, ce qui la différencie vraiment des autres algues.

L’algue Moutarde est très envahissante.
Il est fort peu probable que votre piscine soit un cas isolé.
De manière générale, toutes les piscines environnantes sont également contaminées et devront être traitées avec le bon produit.

Comment s’en débarrasser ?

Les algues moutarde sont résistantes au chlore. Il est indispensable d'associer le chlore à un produit algicide spécial algues moutarde.
Elles aiment s’accrocher aux parois de la piscine ainsi qu’aux objets qui les entourent.

Alors comment faire pour les éliminer facilement ?

traitement algues moutarde en 4 étapes

Une des premières étapes est de procéder à l'analyse de l'eau et d'ajuster les niveaux de TAC, pH, TH et chlore.
Testez les niveaux avec des bandelettes.
Après lavez en machine les maillots de bain et les serviettes utilisés lors des baignades.
De cette façon, vous êtes sûr d’avoir tuer toutes les algues moutarde sur les tissus.
Ensuite, désinfectez tous les accessoires en contact avec l'eau. Procédez ainsi au nettoyage de tous les jouets, ballons, matelas, flotteurs qui étaient dans l’eau.
Stoppez la filtration de votre piscine
Après brossez et passez l’aspirateur manuellement sur les algues Moutarde. Ne pas utiliser pour le moment votre robot de piscine.

Désormais, procédez à un traitement chlore choc avec de l'hypochlorite de calcium, filtration en route et ajoutez le produit algicide algues jaunes.
Laissez la filtration en marche pendant 48 heures.
Après contrôlez les paramètres de l'eau.
Puis procédez de nouveau à un traitement chlore choc et anti-algue Moutarde.
Brossez de nouveau le fond et les parois de la piscine. Éliminez les impuretés directement à l'égout pour éviter toute recontamination.
Utilisez des produits comme un clarifiant pour une filtration à cartouche ou un floculant pour un filtre à sable en cas d'eau trouble.
Rajoutez de l’eau pour remettre à niveau votre piscine.

Les algues moutarde sont très tenaces

Il faudra vous armer de patience pour arriver à les éradiquer dans votre piscine.

Surtout que cette algue en provenance du Sahara se répand de plus en plus.La vigilance reste votre meilleure défense avec un entretien fréquent du bassin, un nettoyage régulier du fond et des parois ainsi que l'utilisation des bons produits de traitement.

Bonnes Baignades !

PLUS DE CONSEILS ET ACTUALITÉS